Votre métabolisme peut-il influer sur votre poids?

Print
lien entre métabolisme et poids

Dès qu’il est question de perte de poids, on entend beaucoup parler de métabolisme et notamment de « métabolisme lent », que beaucoup tiennent pour responsable de leur surpoids. Nous allons étudier ici les facteurs affectant le taux métabolique et les différentes manières de le stimuler.

Vérités et légendes sur le métabolisme…

Le terme « métabolisme » fait tout simplement référence au processus chimique permettant au corps de transformer les calories de l’alimentation en énergie.

Je peux comprendre que beaucoup de gens soient perdus en entendant parler de « taux métabolique ». Le terme « taux » est associé à une idée de vitesse, il est donc compréhensible que les gens pensent que le taux métabolique indique la vitesse de réaction du corps.

En réalité, le taux métabolique (ou plus précisément le taux métabolique basal) fait référence au nombre de calories brûlées en 24h afin que les fonctions vitales du corps puissent être exécutées, comme pomper le sang ou respirer.

Bien sûr, cela ne correspond pas à toutes les calories que vous brûlez en une journée, mais votre taux métabolique basal en représente tout de même une grande partie. Environ 75 % des calories que vous utilisez quotidiennement ont pour seul objectif de maintenir votre corps en marche. La plupart des calories restantes sont utilisées lors des activités quotidiennes ou lorsque vous faites du sport.

Quels facteurs influencent le métabolisme ?

Tandis que les corps de certaines personnes utilisent plus de calories pour assurer les fonctions vitales que d’autres (qu’on qualifie souvent de « métabolismes rapides »), le taux métabolique n’a rien à voir avec la vitesse à laquelle les calories sont brûlées, mais plutôt avec le nombre de calories brûlées par jour. Même s’il est techniquement impossible de faire en sorte que votre corps brûle des calories plus rapidement, vous pouvez l’aider à le faire plus efficacement.

Voici mon guide rapide concernant les facteurs affectant le taux métabolique :

  1. La Taille
  2. Les personnes de grande taille ont des taux métaboliques supérieurs à celles de petite taille, tout simplement parce qu’elles possèdent plus de cellules et que chacune d’entre elle a une activité métabolique..

  3. La Composition corporelle
  4. La masse corporelle maigre joue un grand rôle en ce qui concerne l’efficacité du métabolisme. 0,5 kg de masse maigre brûle environ 14 calories par jour, tandis que 0,5 kg de graisse brûle environ 2 calories par jour. Les cellules musculaires étant plus à même de convertir les calories en énergie que les cellules graisseuses, il est donc logique que plus la masse musculaire augmente, plus le taux métabolique aussi..

  5. L'Age
  6. Les changements hormonaux naturels liés à l’âge font perdre de la masse musculaire. À cause de son vieillissement, le corps répare les dommages musculaires avec moins d’efficacité, entraînant la baisse du nombre de cellules musculaires. Il ne peut donc plus brûler autant de calories..

  7. Le Genre 

Les hommes ont souvent des taux métaboliques plus élevés que les femmes puisqu’ils sont généralement plus grands et plus musclés, et possèdent une masse musculaire supérieure et donc plus de cellules capables de brûler les calories.
Découvrez nos astuces messieurs pour savoir comment perdre vos poignées d'amour, et mesdames pour comment en finir avec la cellulite

  1. Réduire la consommation de calories
  2. Trop réduire votre consommation de calories peut faire baisser votre taux métabolique, puisque le corps essaiera de réaliser le même travail métabolique avec moins de calories. Cependant, ces diminutions sont relativement minimes, en particulier si votre consommation de calories n’est que peu modifiée, au lieu de l’être de manière conséquente.

    Comment stimuler votre métabolisme....  
  • Manger plus de protéines. Le corps utilise les protéines pour fabriquer et réparer les tissus musculaires. Sans cela, il est incapable de maintenir les cellules musculaires et de les aider à accroître le taux métabolique.
  • Développer votre masse musculaire. Cela permet d’augmenter la masse corporelle maigre, qui permet d’accroître votre taux métabolique basal.
  • Faire plus d’exercice au quotidien. Le sport oblige les muscles à travailler, ce qui permet de préserver la masse musculaire maigre et donc d’accroître le taux métabolique. Faire plus d’exercice permet également de réparer les disfonctionnements du métabolisme dus à une réduction de la consommation de calories.
  • A lire également, un article de notre diététicienne française sur comment "démêler le vrai du faux concernant les régimes"

    Auteur : Susan Bowerman, MS, RD, CSSD. Susan travaille comme consultante

     

    fr-FR | 17/07/2019 07:19:04 | NAMP2HLASPX01