This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies. Find out more here »

Avis Herbalife sur le stress et l’équilibre nutritionnel

Print
Avis_Herbalife_Stress_Nutrition

L' AVIS d'HERBALIFE SUR LE LIEN ENTRE LE STRESS ET L’ÉQUILIBRE NUTRITIONNEL

Depuis plus de trente ans, Herbalife et ses Distributeurs Indépendants s’efforcent de sensibiliser les consommateurs quant aux bienfaits d’une alimentation équilibrée et d’une vie active. Mais cela fait à peine dix ans que la communauté scientifique a pris conscience du véritable poids de l’alimentation dans notre quotidien et donne son avis.

Les mauvais choix et les mauvaises habitudes alimentaires, notamment le grignotage d’aliments trop gras, sucrés ou salés, peut provoquer un grand nombre de pathologies liées à l’alimentation, notamment le diabète, la carence en fer, l’hypoglycémie, l’obésité, l’hypertension, le mauvais cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Mais à votre avis, sommes-nous si nombreux à nous soucier de la façon dont notre alimentation peut affecter nos performances au travail, ou bien à l’inverse, de la façon dont notre travail peut influencer nos habitudes alimentaires ? Voici l'avis d'Herbalife. Nos rythmes de vie et de travail nous infligent une pression sans précédent. Nous restons assis toute la journée devant nos ordinateurs et abordons la vie de façon de plus sédentaire. Le temps consacré au déjeuner diminue et les soirées sont consacrées au repos devant la télévision, bien souvent accompagné d’un repas tout prêt ou de fast-food.

C’est un défi qu’Herbalife est prêt à relever. La gamme de produits Herbalife a une utilité toute trouvée. Mais nous sommes nombreux à préférer ignorer la réalité et poursuivre comme si de rien n’était.
L'avis d'Herbalife est de changer les choses et d'y contribuer. Herbalife a récemment réalisé une étude en partenariat avec le D. Barbara Stewart-Know de l’Ecole de Biomédecine de l’Université de l’Ulster, qui analysait les effets du grignotage et des bons choix nutritionnels. L’étude portait sur cinq pays, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et la France. Elle observait les habitudes alimentaires au bureau et à domicile, et évaluait le stress conscient et inconscient. Au total, presque 1 000 personnes ont participé à l’étude.

AVIS HERBALIFE AUX LECTEURS : VOICI UNE PARTIE DES CONCLUSIONS DE L’ÉTUDE :

  • Il y a une véritable culture du grignotage en Europe. 44% des participants à l’étude ont admis grignoter entre les repas. Le Royaume-Uni tient le haut de l’affiche, avec 55% de la population qui grignote entre les repas, suivi par l’Italie avec 46% (45% pour l’Allemagne, 39% pour l’Espagne et 34% pour la France.)
  • Les avis sont unanimes : les actifs qui se plaignent d’être fortement stressés au travail sont plus enclins à faire de mauvais choix nutritionnels que ceux avouant un stress moyen ou minime au travail.
  • Les femmes affichent un stress plus important que les hommes et ont tendance à grignoter des aliments plus riches que les hommes.
  • Les 26-35 ans affichent les degrés de stress les plus élevés, et une tendance similaire au grignotage trop riche.
  • Les actifs très stressés ont deux fois plus de chances de se tourner vers un soda pour faire le plein d’énergie.
  • Le travailleur britannique moyen consomme 7,5 encas trop riches au cours de sa semaine de travail.
  • Les travailleurs très stressés mettent plus longtemps à s’endormir. Le sommeil, s’il n’est pas réparateur, peut-être à l’origine de la tendance des travailleurs à se tourner vers des aliments riches en sucre et très énergétiques pour compenser.
  • Les jeunes travailleurs âgés de 18 à 25 ans sont les plus vulnérables. Ils sont les plus gros consommateurs d’encas trop riches avec une moyenne de 1,62 contre 1,28 chez les personnes âgées de 56 à 65 ans. Les jeunes travailleurs dorment également moins bien que la génération plus âgée.
  • Les travailleurs ayant du mal à trouver le sommeil (plus de 20 minutes) mangent plus de chips, chocolat, frites et sodas que ceux qui s’endorment facilement.
  • Dans tous les pays concernés par l’étude, les travailleurs consomment plus de chocolats et friandises, chips, Sodas, biscuits et frites à la maison qu’au travail, une sorte de récompense en fin de journée.

L'avis d'Herbalife s’appuie désormais sur cette étude pour engager le débat avec certains médecins réputés et leaders d’opinions dans l’industrie de la diététique dans le cadre de sa campagne visant à réaffirmer sa position de numéro 1 mondial des sociétés spécialisées dans les produits de nutrition. Pour en savoir plus sur l’étude et télécharger le rapport dans son intégralité, consultez le site www.stress-snacking.eu (disponible en anglais uniquement).

Découvrez les témoignages Herbalife de nos clients qui ont eu d’excellents résultats avec les produits Herbalife, pourquoi pas vous ?

Herbalife est signataire du Code de conduite de la Fédération de la Vente Directe et est fier d'être membre de:
  • FVD logo
  • SYNADIET logo
  • SNE logo
  • SNFS/Alliance 7 logo
  • FSE
  • IADSA
  • SELDIA
  • WFDSA


fr-FR | 23/02/2019 21:51:10 | NAMP2HLASPX01